Etats-Unis : harcelé à l'école, il reçoit une jolie surprise de la part d’un policier pour son anniversaire

Pour ses 9 ans, Thomas a reçu de bien beaux cadeaux de la part d'un policier rencontré la veille. Pour ses 9 ans, Thomas a reçu de bien beaux cadeaux de la part d'un policier rencontré la veille. [© Grand Rapids Police]

Parce qu'il suffit parfois seulement d'un petit geste de gentillesse pour changer le cours des choses. Celle de ce policier Américain n'est dans tous les cas pas passée inaperçue.

La journée de Thomas Daniel, un petit Américain de 9 ans, avait déjà mal commencé alors qu’il courait derrière le bus de l’école qu’il venait de rater. Mais c’était sans compter sur l'officier Lynema, un policier de Grand Rapids, dans le Michigan, qui – assistant à la scène – a décidé d’accompagner le petit garçon à l’école, avec la permission de sa maman.

Et dans la voiture de police, Thomas s'est alors confié au policier, lui avouant qu'il était persécuté à l’école et qu'il craignait que personne ne vienne à son anniversaire, organisé chez lui justement dans l'après-midi même.

Face à la détresse de l'enfant, l’officier Lynema a alors promis à Thomas qu'il passerait à son anniversaire. Ce qu’il fit un peu plus tard dans la journée, réalisant que les craintes du petit garçon étaient fondées, puisque seuls ses frères et sœurs étaient présents pour célébrer ses 9 ans.

Bouleversé par l’histoire de Thomas, l'officier Lynema a tout simplement décidé de lui faire une surprise et dès le lendemain, il s'est rendu à la descente du bus scolaire accompagné de trois autres policiers. Ensemble, ils lui ont alors chanté une belle chanson, offert plusieurs cadeaux d'anniversaire et ont apporté – en guise de gâteau – un gros beignet de Krispy Kreme.

Heureux et particulièrement fier de son nouvel ami, le jeune écolier a assuré que «c’était le plus bel anniversaire de sa vie». Une surprise dont il se souviendra longtemps et un joli pied de nez à tous ses camarades.

«Aucun enfant ne devrait être victime d'intimidation et ne devrait s'inquiéter de savoir qui vient ou ne vient pas à son anniversaire», a ensuite écrit l'officier sur le compte Facebook du département de police de Grand Rapids. «L’année prochaine, Thomas Daniel, n’oublie pas de nous laisser l’invitation un peu plus tôt. Nous ne voudrions pas le manquer», a-t-il assuré.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles