Un homme arrêté à la cathédrale de New York avec des bidons d'essence

L'homme est décrit par la police comme étant déséquilibré. [LOIC VENANCE / AFP]

Un homme a été arrêté mercredi soir alors qu'il tentait de rentrer dans la cathédrale Saint-Patrick de New York muni de deux bidons d'essence et de briquets.

L'individu, âgé de 37 ans et déjà connu des services de police, a été décrit comme étant «perturbé émotionnellement». 

Selon la presse américaine, l'homme avait garé sa camionnette sur la 5e Avenue vers 19h55 avant de se diriger vers la cathédrale Saint-Patrick. Il est ensuite revenu sur ses pas pour récupérer dans le véhicule deux bidons d'essence, deux bouteilles de liquide pour briquet et deux briquets.

Des propos «incohérents»

Il s'apprêtait à pénétrer dans l'édifice lorsqu'il a été arrêté par un agent de sécurité. Ce dernier a aussitôt informé deux officiers de la police antiterroriste postés à l'extérieur, qui ont procédé à l'arrestation de l'individu. 

Lors d'un premier interrogatoire, il a fourni aux policiers des «réponses incohérentes et évasives», expliquant notamment être tombé en panne d'essence. Mais lorsque les enquêteurs ont inspecté son véhicule, ce n'était pas le cas. 

Pour l'heure, le mobile de l'individu est toujours inconnu. «Il est difficile de dire exactement quelles étaient ses intentions. Nous examinons son passé», a indiqué John Miller, commissaire adjoint de la police new-yorkaise. 

Cet événement survient quelques jours après le dramatique incendie de Notre-Dame de Paris. Le dispositif de sécurité autour de la cathédrale Saint-Patrick avait été renforcé depuis. 

Vous aimerez aussi

Interview Elections américaines 2020 : «une inflation de candidats démocrates»
Donald Trump s'en prend à l'Iran et menace de provoquer sa «fin officielle»
International Donald Trump s'en prend à l'Iran et menace de provoquer sa «fin officielle»
Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif lors de sa visite à Tokyo, le 16 mai 2019 [Eugene Hoshiko / POOL/AFP]
Diplomatie Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»

Ailleurs sur le web

Derniers articles