Attentats au Sri Lanka : les hommages se multiplient

De nombreux responsables politiques ont tenu à témoigner leur soutien [BANARAS KHAN / AFP]

Après les attentats perpétrés dimanche matin dans quatre hôtels de luxe et trois églises au Sri Lanka, faisant au moins 207 morts et des centaines de blessés, les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux et par voie de communiqués.

Sur Twitter, Emmanuel Macron a exprimé sa «profonde tristesse», condamnant fermement «ces actes odieux». 

Même son de cloche du côté de Donald Trump, qui a écrit sur Twitter : «Les Etats-Unis offrent leurs plus sincères condoléances aux gens merveilleurs du Sri Lanka. Nous sommes là si vous avez besoin!». 

Dans un communiqué de condoléances publié par un porte-parole, la chancelière allemande Angela Merkel a condamné «la haine religieuse et l'intolérance». 

Le pape François, quant à lui, a évoqué les attentats lors de ses voeux de Pâques, exprimés depuis Rome. «J'ai appris avce tristesse la nouvelle des graves attentats, qui en ce jour de Pâques ont porté le deuil et la douleur dans plusieurs églises et d'autres lieux de rassemblement au Sri Lanka», a-t-il déclaré, avant de manifester son «affecteuse proximité à la communauté chrétienne frappée alors qu'elle était en prière, ainsi qu'à toutes les victimes d'une violence auss cruelle». 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles