Un Banksy en hommage à Extinction Rebellion apparaît à Londres

Banksy aurait affiché son soutien aux activistes d'Extinction Rebellion.[ISABEL INFANTES / AFP]

«A partir de maintenant, le désespoir prend fin et la tactique commence». Le slogan accompagné d'une image d'une petite fille tenant un rouleau de peinture orné du logo de l'organisation Extinction Rebellion est apparu dans la nuit de jeudi à vendredi sur un mur de Londres. Une oeuvre signée Banksy, selon les experts.

L'oeuvre a été réalisée a proximité du site occupé deux semaines auparavant par les activistes de la cause environnementale, près de Marble Arch. Un porte-parole du conseil de Westminster a fait savoir qu'une enquête était en cours pour déterminer s'il s'agissait bien d'un Banksy, mais pour des experts cités par le Guardian, cela ne fait aucun doute.

«Je suis convaincu (...) pour deux raisons : c'est une cause qu'il soutiendrait, et l'oeuvre s'inscrit dans la lignée de celle de Port Talbot apparue en décembre 2018», a ainsi expliqué le marchand d'art John Brandler, qui possède une douzaine d'oeuvres de Banksy. La fresque de Port Talbot représentait un enfant tentant d'attrapper et d'avaler ce qui semble être des flocons de neige, mais qui est en fait des cendres issues de la combustion d'ordures.

Banksy n'avait pas confirmé ce vendredi soir qu'il était à l'origine de l'oeuvre de Marble Arch, et son équipe a refusé de faire un commentaire.

Extinction Rebellion a mené ces dernières semaines de nombreuses actions à Londres en faveur de la cause environnementale, bloquant notamment des rames de métro. L'organisation possède depuis peu une branche en France.

À suivre aussi

Royaume-Uni Vidéo : des pirates volent une Tesla en 30 secondes
Il est par exemple plus prudent de prévoir votre week-end à Londres avant le 31 octobre, pour éviter quelques désagréments.
Royaume-Uni 5 choses que vous devriez faire avant le Brexit
William Bishop n'a pas pu honorer son rendez-vous galant et a été contraint de le reporter.
Royaume-Uni Il passe deux semaines à l'hôpital après s'être épilé les parties intimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles