Des inondations en Indonésie font près de 40 morts

Des habitants de Bengkulu en Indonésie dans leur maison inondée par les suites des pluies torrentielles qui ont touché l'archipel, le 29 avril 2019 [DIVA MARHA / AFP] Des habitants de Bengkulu en Indonésie dans leur maison inondée par les suites des pluies torrentielles qui ont touché l'archipel, le 29 avril 2019 [DIVA MARHA / AFP]

Des inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles ont fait près de 40 morts et une dizaine de disparus en Indonésie, ont annoncé lundi les autorités.

Les coulées de boue et les inondations sont fréquentes dans l'immense archipel du Sud-Est asiatique sujet aux catastrophes naturelles, en particulier en période de mousson, entre octobre et avril.

L'agence de gestion des catastrophes a déclaré, lundi, que 29 personnes avaient péri et au moins 13 autres étaient portées disparues dans la province de Bengkulu, sur l'île de Sumatra, du fait des pluies abondantes qui s'abattent depuis plusieurs jours.

Dans la province voisine de Lampung, un glissement de terrain a également tué une famille de six personnes. A Jakarta, les inondations ont fait au moins deux morts.

De leur côté, les habitants de Bogor, localité proche de Jakarta, devaient également se préoccuper de 14 pythons qui se sont échappés d'une propriété privée en raison de la montée des eaux.

Six serpents, dont certains mesuraient quatre mètres, ont été récupérés mais huit reptiles sont toujours dans la nature.

Parallèlement, des milliers de personnes ont été évacuées, 12.000 habitants de la province de Bengkulu, sur Sumatra et 2.000 à Jakarta. Des centaines de bâtiments, de ponts et de routes ont été endommagés.

Des hébergements d'urgence ont été mis en place de même que des soupes populaires. Des centaines de têtes de bétail ont également péri.

Inondations en Indonésie  [AFP / AFP]
 
Inondations en Indonésie

Les autorités ont expliqué que les effets des intempéries étaient aggravés à Sumatra par l'extraction illégale de charbon qui fragilise les sols et favorise les glissements de terrain.

«A part les facteurs naturels comme les fortes pluies, (les inondations) ont également été provoquées par l'activité humaine qui détruit l'environnement», a déclaré Doni Monardo, patron de l'agence de gestion des catastrophes, aux journalistes à Bengkulu.

Les défenseurs de l'environnement préviennent depuis longtemps que la déforestation provoquée par les activités minières pourrait déclencher une catastrophe. En mars, des dizaines de personnes avaient été tuées dans l'effondrement d'une mine illégale dans l'île des Célèbes.

L'Indonésie est riche en matières premières et compte des dizaines de mines illégales qui ne respectent aucune norme de sécurité. L'archipel aux 17.000 îles est l'un des pays les plus touchés au monde par les désastres naturels. Les séismes et éruptions volcaniques sont fréquents.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles