Une baleine blanche de l'armée russe retrouvée par des pêcheurs norvégiens

L’armée norvégienne soupçonne son homologue russe d’entraîner l’animal afin d’en faire un membre à part entière de ses unités d’élite de la Marine. L’armée norvégienne soupçonne son homologue russe d’entraîner l’animal afin d’en faire un membre à part entière de ses unités d’élite de la Marine. [Capture Guardian]

La Norvège soupçonne la Russie d’avoir entraîné une baleine blanche à des fins militaires après que l’une d’entre elle présentant des détails troublants, a été récemment retrouvée à Ingoy (nord Norvège).

Retrouvé par des pêcheurs, l’animal en question était équipé d’un harnais permettant vraisemblablement de maintenir un appareil photo, voire une arme. A l’intérieur du harnais figurait la mystérieuse inscription : «équipement de Saint-Pétersbourg».

Le beluga aurait tenté d’attaquer les bateaux des pécheurs, en tirant notamment sur les cordages. En atteste une vidéo publiée sur le site norvégien NRK.KO : la baleine blanche est restée dans l’eau de longs instants aux côtés des pêcheurs, laissant à penser qu’elle est habituée à la présence humaine.

capture_decran_2019-04-30_a_08.jpg

L’armée norvégienne soupçonne son homologue russe d’avoir entraîné l’animal afin d’en faire un membre à part entière de ses unités d’élite de la Marine. Un commando un peu spécial mais qui ne serait pas le premier du genre. L’apprivoisement des animaux aquatiques est même une méthode bien rôdée de l’armée russe, qui la pratique depuis les années 80, et l’entraînement de grands dauphins, dont les capacités cognitives étaient exploitées pour détecter des armes sous-marines.

Après avoir observé une pause dans les années 90, la Russie aurait récemment décidé de reprendre les entraînements militaires dédiés aux cétacés, en s’intéressant désormais aussi aux phoques.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles