Pakistan : un médecin accusé d'avoir inoculé le VIH à 90 patients, dont plusieurs enfants

Depuis son arrestation, les fonctionnaires ont lancé une campagne de tests et de prévention encore plus vaste[FRED TANNEAU / AFP]

Dans le sud du Pakistan, un médecin a été arrêté par les autorités ce vendredi 3 mai. Il est accusé d'avoir utilisé une seringue contaminée sur ses patients, inoculant le VIH à 90 d'entre eux, dont plusieurs enfants.

Les autorités sanitaires du pays ont été alertées la semaine dernière, quand dix-huit enfants de la banlieue de Larkana (sud) ont été testés positifs au VIH. Après une opération de dépistage d'envergure, elles ont découvert que «plus de 90 personnes», dont soixante-cinq enfants, étaient «séropositives». 

D'après les informations du chef de police de Larkana, qui s'est confié à l'AFP, le médecin lui-même séropositif «injectait les médicaments avec une seule seringue». 

Depuis son arrestation, les fonctionnaires ont lancé une campagne de tests et de prévention encore plus vaste. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles