Berlin : des zones réservées aux dealers dans un parc

Pour l’heure, si les zones ont bien été tracées, elles n’ont pas encore servi.[Paul Zinken / dpa / AFP]

Le directeur du Görlitzer Park de Berlin souhaite mettre en place des zones réservées aux dealers au sein du jardin.

A l’une des entrées du parc, situé dans le quartier branché de Kreuzberg (sud de Berlin), des zones ont ainsi été délimitées à la peinture rose. Selon l’initiative de Cengiz Demirci le trafic de drogues serait alors toléré à l’intérieur de ces zones.

Le Görlitzer Park est tristement réputé pour abriter un important trafic de drogue, que les forces de l’ordre ne parviennent pas à empêcher. Les dealers fréquentent le parc en nombre et règlent leurs transactions à la vue de tous, y compris près des aires de jeux pour enfants. A tel point que les familles hésitent désormais à y venir.

Selon Cengiz Demirci, la mise en place de ces zones permettraient aux visiteurs de profiter du parc sans craindre la présence des groupes de trafiquants. Cité par le Guardian, le directeur évoque une méthode «purement pratique».

Vive polémique

Mais l’initiative a toutefois suscité une vive polémique. Le syndicat de police de Berlin GdP a ainsi désapprouvé la méthode. «Pour que le parc soit nettoyé de la drogue et donc de la criminalité, il faut une pression permanente de la part de la police, une détermination juridique et un soutien politique», a souligné le porte-parole Benjamin Jendro.

Même son de cloche du côté de certains politiques. Burkard Dregger, chef de file de la droite conservatrice berlinoise, y voit une «invitation à enfreindre la loi» tandis que Marlene Mortler, commissaire fédérale chargée des drogues, issue de la droite, a dénoncé un «abandon du droit».

Pour l’heure, si les zones ont bien été tracées, elles n’ont pas encore servi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles