Etats-Unis : il propose à un prêteur sur gage de vendre son bébé

Très vite, le vendeur a contacté la police après le départ du suspect, expliquant qu'un homme lui avait demandé s'il pouvait mettre son bébé en gage. Très vite, le vendeur a contacté la police après le départ du suspect, expliquant qu'un homme lui avait demandé s'il pouvait mettre son bébé en gage.[Capture d'écran vidéo Sarasota Police Department]

Un homme a proposé à un prêteur sur gage de vendre son bébé. Il s'est ensuite présenté à la police après avoir découvert qu'il était recherché. Selon lui, ce n'était qu'une blague destinée à être postée sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo postée, mardi 7 mai par les forces de l'ordre, on peut voir un homme se présenter dans une boutique de prêt-à-porter de Sarasota en Floride, avec un bébé, rapporte Newsweek. «Il a à peine servi, il a 7 mois et demi. Combien pensez-vous qu'il vaille ?», demande-t-il au commerçant. Celui-ci refuse, l'homme quitte alors le commerce et repart au volant de sa voiture garée sur le parking.

Très vite, le vendeur a contacté la police après le départ du suspect, expliquant qu'un homme lui avait demandé s'il pouvait mettre son bébé en gage. Les enquêteurs ont immédiatement réagi en postant la vidéo sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver le suspect. 

L'habitant de Sarasota, Brian Slocum, 43 ans, a lui-même contacté la police en voyant que la vidéo circulait sur Internet et qu'il était recherché. Il a affirmé aux enquêteurs qu'il s'agissait d'une blague, une caméra cachée, qu'il souhaitait diffuser sur son compte Snapchat. 

«M. Slocum affrme que sa rencontre avec le vendeur était une farce et qu'il voulait poster sa propre vidéo sur les réseaux sociaux», a expliqué le département de la police dans un communiqué publié le 8 mai. 

Après des vérifications, aucune charge n'a été retenue contre le suspect. «Je n'échangerais mon fils pour rien au monde. Il est tout pour moi», a-t-il souligné. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles