Seniors : avoir un chien réduit de 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire

La campagne de communication se déroulera du 12 mai au 4 juin.[©Alexander NEMENOV / AFP]

Avoir un chien, c’est bon pour la santé. Selon une étude suédoise publiée dans «Scientific Reports», vivre avec un animal de compagnie réduit de 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire.

Ainsi, pour sensibiliser les seniors, la Fédération française de cardiologie (FFC) lance une campagne de communication intitulée #OHMYDOG, qui se déroulera du 12 mai au 4 juin, à la télévision et sur les réseaux sociaux, afin de convaincre les personnes de plus 60 ans d’adopter un chien.

Cette campagne entend non seulement lutter contre la sédentarisation - on estime que 900.000 personnes âgées de plus de 60 ans vivent isolées de leur famille et de leurs amis - mais aussi de réduire les risques de mortalité cardio-vasculaire.

En effet, la compagnie d’un chien incite les seniors à sortir de chez eux grâce à des balades quotidiennes, pendant lesquelles le chien a l'occasion de se dépenser, tout comme son maître.

Enfin, quand on sait que l’espérance de vie est de 85 ans pour les femmes, 79 pour les hommes - mais que les femmes ne vivent en moyenne en bonne santé que 64 ans contre 62 pour les hommes -, bouger davantage apparaît comme un enjeu majeur pour les seniors.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles