Le véritable «Spice Bus» des Spice Girls sera bientôt louable sur Airbnb

Le «Spice Bus» sera installé au cœur de Wembley Park, dans un quartier londonien.[HENNY RAY ABRAMS / AFP]

Le bus emblématique des Spice girls qui figurait en 1997 dans le film «Spice World» sera désormais louable sur Airbnb, grâce à la propriétaire du véhicule, Suzanne, fanatique du groupe, à l'occasion des deux concerts londoniens prévus. Les groupies pourront réserver le bus à partir du 22 mai et y séjourner les 14 et 15 juin 2019, à Londres.

Le «Spice Bus» sera installé au cœur de Wembley Park, dans un quartier londonien.

Le « salon » récemment rénové comprend des fauteuils de cinéma « Union Jack » roses, placés en dessous d’un néon « Girl Power ». Un intérieur vintage des années 90, qui fera revivre aux voyageurs cette époque audacieuse. 

capture_decran_2019-05-15_a_17.08.14.png

À l’étage un dressing et une chambre à coucher embellie d’un remarquable tapis à motifs animaliers, attendent les voyageurs qui auront le privilège de passer la nuit dans ce «Spice Bus». 

capture_decran_2019-05-15_a_17.14.18.png

«Quand mon patron m’a annoncé qu’il envisageait d’acheter le Spice Bus, je tenais absolument à participer à sa rénovation. Ces derniers mois, on a travaillé sans relâche pour transformer le bus en logement, tout en respectant son histoire, et je suis très impatiente de l’ouvrir au public avec l’aide d’Airbnb. Ce projet, c’est un rêve devenu réalité et j’ai hâte de rencontrer d’autres fans des Spice Girls dans le cadre de cette expérience», a confié Suzanne Godley à la presse Airbnb.

Pour 99 livres la nuit, le bus peut accueillir jusqu'à trois voyageurs. 

Un règlement intérieur qui ne se prive pas de se référer au titre «I’ll tell you what I want, what I really, really want» : les animaux ne sont pas autorisés, il est interdit de fumer, un dress code des années 90 est préférable, tenue 100 % denim autorisée, «Girl Power» attitude indispensable, selfies depuis la cabine du chauffeur vivement conseillés et ne surtout pas oublier de chanter à tue-tête «Goodbye» lors du départ.

À suivre aussi

Logement Paris : le «double effet Amazon-Airbnb», nouveau phénomène inquiétant pour les petits commerces
Paris veut limiter Airbnb dans certaine arrondissements
Conflit Paris veut limiter Airbnb dans certains arrondissements
Tourisme Airbnb valorise les villages français avec l'opération «La première nuit, c'est pour nous»

Ailleurs sur le web

Derniers articles