Taïwan, premier pays asiatique à autoriser le mariage gay ?

Taïwan pourrait devenir le premier pays d'Asie à légaliser le mariage homosexuel [SAM YEH / AFP]

La communauté LGBT dans l'attente. Après des mois de tergiversations, les parlementaires de l'île de Taïwan doivent voter ce vendredi trois lois permettant d'entériner une légalisation du mariage homosexuel.

L'île se prépare depuis plusieurs années à cette légalisation inédite sur le continent. La proposition faisait déjà partie des promesses de campagne de Tsaï Ing-Wen, l'actuelle présidente du territoire, élu en mai 2016. 

Un an plus tard, la Cour constitutionnelle taïwanaise rendait un arrêt historique, jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier. La Cour avait alors donné au gouvernement jusqu'au 24 mai 2019 pour modifier la loi.

L'impatience se fait d'ailleurs sentir. Des centaines de personnes appartenant à la communauté LGBT s'étaient rassemblées mardi devant le parlement pour réclamer l'adoption de la nouvelle législation, dont les contours restent encore flous.

Un accouchement législatif difficile

En effet, la question ne fait pas l'unanimité parmi les 23 millions de Taïwanais. En novembre, les avdersaires du texte avaient organisé une série de référendums au cours desquels une majorité avait rejeté l'idée que le mariage puisse être défini autrement que ce qu'il est actuellement, à savoir une union entre un homme et une femme. Un échec qui avait considérablement réduit les options législatives du gouvernement.

Plusieurs textes vont donc être soumis au vote des parlmentaires : le texte le plus progressiste, celui du gouvernement, emploie le mot de «mariage», accompagné d'un droit limité à l'adoption. En revanche, les conservateurs ont déposé deux textes, sans la mention du terme «mariage» et proposent quelque chose ressemblant davantage à une union civile sans aucun droit à l'adoption.

Malgré son petit territoire - l'équivalent de trois fois la Corse - revendiqué depuis 1949 par la Chine, Taiwan est l'une des sociétés les plus progressistes d'Asie. L'île organise d'ailleurs chaque automne la plus grande Gay Pride d'Asie. A Taipei, capitale du pays le plus gay friendly d'Asie, plus de 130 000 personnes avaient participé au défilé organisé en février dernier.

Vous aimerez aussi

mode Le MoMa et Armor Lux lancent une marinière arc en Ciel pour les 50 ans de la Gay Pride
Footbal Coupe du Monde féminine : pourquoi l'Américaine Megan Rapinoe ne chante pas l'hymne national ?
homophobie Strasbourg : trois interpellations pour agression homophobe, en marge de la «marche des visibilités»

Ailleurs sur le web

Derniers articles