Eurovision 2019 : les 5 favoris

Pays-Bas, Russie, Suède, Italie, Australie : qui sont les candidats favoris selon les pronostics ? [ SANDER KONING (ANP) / JONATHAN NACKSTRAND / CLAUDIO BRESCIANI (TT NEWS AGENCY) / AFP]

Si le concours de l'Eurovision est si populaire, c'est qu'il met chaque année sur le devant de la scène des talents singuliers, venus de toute l'Europe. La 64e édition semble néanmoins mettre à l'honneur cette année les voix masculines et les performances solo.

R&B, soul, pop : retour sur les cinq candidats favoris, qui, selon les pronostics, ont tout pour décrocher le titre européen. 

DUNCAN LAURENCE (PAYS-BAS)

La favori des bookmakers est le néerlandais Duncan Laurence, dont le morceau pop-rock,«Arcade» a tout pour faire mouche auprès du public. A 24 ans, cette star de la chanson aux Pays-Bas, révélé lors de la cinquième saison de «The Voice of Holland», semble bien parti pour offrir une cinquième victoire à son pays à l'Eurovision. 

Sergey Lazarev (Russie)

Cette année, la Russie a une revanche à reprendre. Après s'être fait éliminée dès les demi-finales l'année dernière, elle envoie aujourd'hui un poids lourd sur le ring  : Sergey Lazarev.  35 ans, chanteur, acteur, et surtout médaille de bronze lors de l'édition 2016 de la compétition, sa chanson «You are the Only One» avait alors remporté le vote des spectateurs. On attend aussi bien pour son morceau «Scream» cette année. 

JOHN LUNDVIK (SUÈDE)

Cet ancien athlète pourrait bien faire peser la balance en faveur de la Suède. John Lundvik a remporté son ticket pour la finale de l'Eurovision lors d'un concours musical national avec «Too Late for Love», un morceau pop aux influences soul qui a toutes ses chances de l'emporter. L'artiste de 36 ans participe d'ailleurs à double titre à cette 64e édition de l'Eurovision, puisqu'il a également composé la chanson de son concurrent britannique, Michael Rice.

MAHMOOD (ITALIE)

Après ses débuts dans l'édition italienne du X-Factor, Mahmood s'est révélé il y a quelques mois en remportant Sanremo, festival de la chanson italienne, et ce, malgré les remarques amères du ministre Matteo Salvini. Avec son morceau «Soldi», entre pop et R&B, interprété en italien et arabe, l'artiste italo-égyptien devrait facilement se démarquer dans le concours. 

Kate Miller-Heidke (australie)

Pour la cinquième année consécutive, l’Australie participera à la finale du Concours Eurovision, après avoir franchi la première demi-finale. La chanteuse Kate Miller-Heidke s’est qualifiée grâce à son titre «Zero Gravity» alors qu’elle était suspendue dans les airs vêtue d’une robe de princesse. L’Australie a pour le moment 12% de gagner d’après les bookmakers. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles