Le port de la kippa déconseillé en Allemagne

L'Allemagne connait une hausse des actes antisémites. L'Allemagne connait une hausse des actes antisémites.[Daniel Bockwoldt / dpa / AFP]

Quand les attaques empêchent la pratique religieuse. En Allemagne, le commissaire du gouvernement en charge de l'antisémitisme a demandé le 26 mai aux juifs de limiter le port de la kippa.

«Je ne peux pas conseiller aux juifs de porter la kippa partout tout le temps en Allemagne», regrette ainsi Felix Klein dans un entretien pour un groupe de presse local. Ce n'est pas la première fois que cette consigne est donnée dans le pays, puisque le conseil central des Juifs d'Allemagne avait également averti à ce sujet il y a plus d'un an.

Les actes antisémites, dont les agressions physiques, ont effectivement augmenté de 10% en 2018 dans le pays, et proviennent en majorité de sympathisants d'extrême droite. C'est d'ailleurs en réponse à ces actes que le poste de Felix Klein a été créé début 2018. 

Ce dernier explique la hausse de ce climat hostile à «la levée des inhibitions et un manque de considérations dans la société. (...) Internet et les médias sociaux y ont fortement contribué.» Pour y faire face, l'Allemagne a d'ailleurs décidé de punir les comportements haineux sur le web en 2016. Une loi a donc été voté, exigeant que ces commentaires soient supprimés en moins de 24 heures, en dépit de quoi les plateformes comme Twitter et Facebook risquent des amendes atteignant 50 millions d'euros. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles