Un champignon qui produit de l'or découvert en Australie

Le fusa­rium oxyspo­rum pousse près de Bodding­ton, au sud de la ville de Perth. Le fusa­rium oxyspo­rum pousse près de Bodding­ton, au sud de la ville de Perth. [Wikimedia Commons]

Des cher­cheurs de l’agence scien­ti­fique CSIRO affirment avoir décou­vert, en Austra­lie-Occi­den­tale, un cham­pi­gnon capable de sécré­ter de l’or.

Le fusa­rium oxyspo­rum pousse près de Bodding­ton, au sud de la ville de Perth, a expliqué le Guar­dian, le 24 mai.

Pour produire le précieux métal, ce spéci­men dissout les parti­cules présentes dans son envi­ron­ne­ment avant qu’un phéno­mène de préci­pi­ta­tion les recom­pose sous forme solide. En d'autres termes, il absorbe l’or présent autour de lui.

Une inter­ac­tion «inha­bi­tuelle et très surpre­nante»

Son compor­te­ment pour­rait donc indiquer l’exis­tence de gise­ments sous la surface. «L’or est telle­ment inac­tif chimique­ment que cette inter­ac­tion est inha­bi­tuelle et très surpre­nante, il faut le voir pour y croire», explique le docteur Tsing Bohu, du CSIRO.

Bien que l'Aus­tra­lie soit actuel­le­ment le deuxième plus grand produc­teur d’or au monde après la Chine, ses réserves s’épuisent. Le fusa­rium oxyspo­rum pourrait donc être une chance de redonner un second souffle à l’in­dus­trie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles