Affaire Ghosn : une enquête ouverte après une plainte contre Rachida Dati et Alain Bauer

Une enquête préliminaire a été ouverte après une plainte visant l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer. Une enquête préliminaire a été ouverte après une plainte visant l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer. [VALERY HACHE / AFP]

Une enquête préliminaire a été ouverte après une plainte visant l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer pour des contrats avec la filiale néerlandaise de l'alliance Renault-Nissan, a-t-on appris mardi auprès du parquet national financier (PNF), confirmant une information de Marianne.

Cette enquête a été ouverte le 31 mai, a indiqué le PNF, sans plus de détails. La plainte avait été déposée le 17 avril par une actionnaire de Renault pour «abus de bien sociaux» et «corruption active et passive», visant également Carlos Ghosn et son épouse, selon l'avocat de la plaignante.

En outre, l'audit interne mené conjointement par Renault et Nissan au sein de leur filiale commune RNBV basée aux Pays-Bas a identifié 11 millions d'euros de dépenses suspectes engagées par l'ancien patron de l'alliance automobile franco-japonaise Carlos Ghosn, a appris l'AFP mardi soir de source proche du dossier.

Le conseil d'administration, qui a pris connaissance mardi après-midi des conclusions définitives de l'audit mené par le cabinet Mazars, souhaite que Renault explore avec Nissan les «actions judiciaires» qui pourraient être menées aux Pays-Bas, a ajouté cette source.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles