Un million d’euros pour une pièce de jeu d’échec ?

D'après la famille, l'acquéreur ignorait posséder une pièce aussi importante.[Capture d'écran][Capture d'écran maison de vente Sotheby's]

Elle est restée 55 ans dans un tiroir... Achetée en 1964 pour environ 5 livres sterling (5,64 euros), une pièce d'échec pourrait rapporter entre 600.000 et un million de livres (1.127.065 euros), lors d'une vente aux enchères organisée par Sotheby's à Londres.

La pièce découverte est un gardien, nommé le Lewis Wader, représenté par un personnage barbu avec une épée dans la main droite et un bouclier sur le côté gauche. C’est l’équivalent d’une tour dans les échecs modernes. Ce «garde» fait partie des pièces trouvées en 1831 sur l’île de Lewis, dans l'archipel des Hébrides extérieures, en Ecosse. La majorité des pièces retrouvées (93 en tout) sont en ivoire de morse.

 

L'acquéreur ignorait posséder une telle pièce

Dans la collection, il manquait un chevalier et quatre «gardes». D'après la théorie dominante, leur origine est estimée entre la fin du XIIe siècle et le début du XIIIe. Elles auraient été sculptées à Trondheim, en Norvège, a déclaré la maison de vente dans un communiqué. Sur les 93 pièces découvertes, 82 se trouvent au British Museum de Londres et 11 dans la collection du musée national d'Ecosse.

D'après la famille, l'acquéreur ignorait posséder une pièce aussi importante. Le Lewis Warder sera mis aux enchères le 2 juillet prochain. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles