Joe Biden assume une position conservatrice sur l'avortement

Alors qu'une majorité de candidats à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020 affiche des positions de plus en plus à gauche, en opposition à Donald Trump, Joe Biden a lui choisi la stratégie opposée.

Son équipe de campagne a en effet assuré que l'ancien vice-président de Barack Obama soutenait l'amendement Hyde, en place depuis 1976, qui coupe les fonds publics destinés à financer les avortements des Américaines les plus modestes (à l'exception des cas de viols, d'incestes et de danger pour la mère). Un positionnement éloigné de la base politique des démocrates, qui souhaite l'abrogation de cet amendement. 

Juste après cette révélation, Bernie Sanders, adversaire numéro 1 de Joe Biden dans cette primaire, n'a d'ailleurs pas hésité à ressortir l'un de ses tweets datant de 2016. «Nous devons abroger l'amendement Hyde et résister aux tentatives des États de complexifier l'accès à l'avortement», écrivait-il à l'époque. Elizabeth Warren, qui talonne Sanders selon les sondages, a assuré qu'elle mènera «le combat» pour l'abrogation, dans le but de faciliter l'accès à l'avortement aux plus fragiles financièrement. 

Outre les différents candidats, les associations et ONG sont également montées au créneau pour critiquer la position du favori pour l'investiture démocrate. Difficile de savoir cependant si le soutien affiché à cet amendement est «juste» une stratégie volontaire pour siphonner des voix à Donald Trump pendant la présidentielle, alors que les anti-avortements sont en pleine offensive depuis le début de l'année 2019. En effet, une lettre écrite de la main de Joe Biden, datant de 1994, a été exhumée par NBC, dans laquelle on peut lire : «je continuerai à suivre le principe qui m'a guidé au cours de mes 21 ans au Sénat: ceux d'entre nous qui sont opposés aux avortements ne devraient pas être obligés de les financer».

Si son équipe s'est exprimée, Joe Biden n'a pas encore lui-même commenté ce dossier. D'autant qu'il cumule les polémiques actuellement, entre des accusations de plagiat, de comportement déplacé avec des femmes ou encore d'anciens soutiens à des lois anticriminelles ciblant particulièrement les Noirs américains. Toujours largement en tête dans les sondages (avec 19 points d'avance sur Sanders selon les chiffres de The Hill dévoilés le 2 juin), il va falloir suivre avec attention sa stratégie pour se dépêtrer dans ces dossiers. 

Vous aimerez aussi

Alexandria Ocasio-Cortez est trop jeune pour se présenter en 2020
Etats-Unis Primaire démocrate : quel rôle pour Alexandria Ocasio-Cortez ?
Le candidat démocrate poursuit sa campagne médiatique
Etats-Unis Le candidat à la présidence Pete Buttigieg pose avec son compagnon en une du Time
Joe Biden, le 18 avril 2019 à Dorchester, dans le Massachusetts [JOSEPH PREZIOSO / AFP/Archives]
Etats-Unis Joe Biden lance sa campagne dans un vieux bastion ouvrier de Pennsylvanie

Ailleurs sur le web

Derniers articles