Affaire Neymar : de nouveaux messages échangés avec la plaignante dévoilés

Privé de Copa America après une blessure à la cheville lors d’un match amical, le footballeur est rentré vendredi à Paris. [Estadao Conteudo / Icon Sport]

Alors que Najila Trindade, la jeune femme qui accuse Neymar de l’avoir violée, a été entendue vendredi par la police, la télévision brésilienne a dévoilé de nouveaux messages échangés entre la plaignante et le footballeur.

La conversation serait datée du 16 mai, soit le lendemain du jour où Najila Trindade dit avoir été violée.

Le mannequin de 26 ans a envoyé une photo de ses fesses présentant des bleus et des marques. «Tu te souviens de ce qui s’est passé hier ?», écrit-elle. «Bien sûr», lui répond Neymar, avant d’ajouter : «ces marques, tu en es aussi coupable, hahaha, tu en redemandais».

«Tu es fou»

Une réponse qui fait vivement réagir la plaignante : «tu es fou. Je t’ai demandé d’arrêter et tu t’es même excusé !». «Tu sais très bien ce que tu as fait et comment tu m’as traitée […] j’espère que tu ne ressentiras jamais la moitié de l’angoisse que j’ai ressenti au cours de ce voyage», ajoute-t-elle un peu plus tard.

Cette conversation n’a pas été montrée par Neymar dans sa vidéo de plusieurs minutes publiée sur les réseau sociaux dans laquelle il se défendait des accusations de viol, montrant plusieurs messages intimes envoyés par Najila Trindade.

Lors d’une interview à la chaîne de télévision SBT, diffusée jeudi, la jeune femme avait livré une nouvelle fois sa version des faits. Après avoir échangé de nombreux SMS avec le footballeur, Najila Trindade s’est rendue mi-mai à Paris, où elle a rencontré Neymar dans une chambre d’hôtel.

La victime présumée dit avoir échangé des caresses avec le joueur avant que celui-ci ne se montre plus violent. «J’ai dit : "stop ça fait mal". Il s’est excusé. On a continué, on s’est allongé sur le lit. Je lui ai demandé s’il avait apporté des préservatifs, il m’a dit non. Alors je lui ai dit : "il ne va rien se passer au-delà de ça". Il n’a rien dit. On a continué puis il m’a retournée et a commis l’acte. Je lui ai demandé d’arrêter. Pendant qu’il commettait l’acte, il continuait de me frapper les fesses violemment», a-t-elle ainsi expliqué lors de l’entretien télévisé.

En marge de ces déclarations, une vidéo a été diffusée, montrant Neymar et Najila Trindade dans la chambre d’hôtel. Les images, captées avec un téléphone portable, montre une violente dispute éclater entre la star du PSG et la jeune femme. On peut notamment la voir porter des coups au footballeur, qui tente de la calmer.  

Jeudi soir, Neymar a été entendu par la police brésilienne pour avoir diffusé ses échanges avec son accusatrice. De son côté, Najila Trindade s’est présentée vendredi à un commissariat de Sao Paulo pour une déposition, qui a duré six heures. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles