Une tête de loup géant vieille de 40.000 ans retrouvée en Sibérie

La tête de loup était conservée dans le sol gelé de Sibérie.[Twitter/ Siberian Times]

Le Siberian Times a révélé une découverte incroyable datant de l’été 2018 : une tête de loup géant découpée, de 40 cm de long. Des chercheurs japonais viennent de dater la dépouille de l’animal à 40.000 ans.

La tête de la créature est restée gelée grâce au pergélisol (sol gelé en permanence). Les crocs, le cerveau et le pelage de la bête sont ainsi bien conservés. 

La dépouille a été retrouvée par un habitant de la région, le long des rives du fleuve Tirekhtyakh dans la République russe de Sakha, au nord de la Yakoutie. 

Selon les chercheurs, le loup serait mort à l’âge de 3 ans. Sa tête serait environ 25% plus grande que celle des loups actuels. Ces derniers pouvant atteindre 1,6 mètre de long de la tête à la queue. Il est donc envisageable pour ces scientifiques que cette espèce mesurait environ 2 mètres de long, il y a des millénaires. 

«Il s’agit d’une découverte unique des premiers vestiges d’un loup du Pléistocène adulte avec ses tissus préservés», a déclaré le paléontologue Albert Protopopov de l’Académie des sciences de la République de Sakha, au Siberian Times.

À suivre aussi

Science Des chercheurs du MIT déplacent des blocs de 25 tonnes à la main
Une analyse plus approfondie des données a montré que les trois premiers mois après la naissance d'un premier enfant étaient particulièrement éprouvants
Étude Les nouveaux parents privés de six ans de sommeil
gaz à effet de serre Catastrophes climatiques : des chercheurs tirent la sonnette d'alarme

Ailleurs sur le web

Derniers articles