Succession de Theresa May : les députés conservateurs commencent à voter ce jeudi

Rory Stewart, ministre du Développement international et prétendant à la succession de Theresa May, a lancé sa campagne mardi 11 juin à Londres. Rory Stewart, ministre du Développement international et prétendant à la succession de Theresa May, a lancé sa campagne mardi 11 juin à Londres.[Tolga AKMEN / AFP]

Au Royaume-Uni, le processus de nomination du successeur de la Première ministre Theresa May entre dans le vif du sujet. Les 313 députés du Parti conservateur sont en effet appelés à voter pour le premier tour de l'élection ce jeudi 13 juin.

Dix prétendants sont en lice, dont le favori Boris Johnson, ex-ministre des Affaires étrangères pro-Brexit, qui lance sa campagne ce mercredi 12 juin. Pour accéder au second tour du scrutin, les candidats devront recueillir les voix d'au moins 16 députés (5 % des voix).

Puis, lors du deuxième tour, qui aura lieu mardi 18 juin, il faudra obtenir les votes d'au moins 32 parlementaires (10 % des voix) pour aller au tour suivant. Si tous les concurrents dépassent ces deux seuils, celui arrivé dernier sera éliminé.

A partir du troisième tour (19 juin), les règles changeront : à chaque tour, le candidat qui aura obtenu le moins de voix sera écarté, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux prétendants en course. Ceux-ci seront départagés par un vote des quelque 160 000 membres du Parti conservateur, le vainqueur (qui deviendra chef des Tories et donc Premier ministre) devant être annoncé dans la semaine du 22 juillet.

Plusieurs débats télévisés prévus

Pour que les députés se fassent un avis sur les prétendants à Downing Street, des auditions à huis clos des dix candidats par les parlementaires Tories ont eu lieu mardi 11 juin, et continuent ce mercredi 12, avant une nouvelle séance prévue lundi 17.

Le rôle des adhérents du Parti conservateur étant très important dans cette élection, des débats télévisés vont également rythmer la campagne. Il y en aura un premier dimanche 16 juin sur Channel 4 (tous les candidats n'ont pas encore confirmé leur participation), puis un autre mardi 18 juin sur la BBC. Cette dernière devrait également organiser un débat par la suite avec les deux finalistes, tout comme les chaînes Sky et ITV.

Ces débats pourraient être l'occasion pour les rivaux de Boris Johnson de renverser la vapeur, l'ancien maire de Londres apparaissant comme le candidat favori des Britanniques. Selon un sondage réalisé par ComRes pour le Daily Telegraph (qui emploie «Bojo» comme chroniqueur et soutient sa candidature), un Parti conservateur dirigé par Boris Johnson obtiendrait une majorité de 140 sièges aux prochaines élections générales.

Seul Dominic Raab, ex-ministre du Brexit, arriverait lui aussi à faire gagner une majorité aux Tories (mais seulement de 57 sièges), tandis que les autres candidats conservateurs étudiés (Jeremy Hunt, Sajid Javid, Michael Gove, Rory Stewart) ne réussiraient pas à mener leur parti à la victoire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles