Une femme trans battue et les cheveux rasés

Elle a été rasée et battue pour avoir refusé de payer un million de roupies au gang (environ 13 000 euros).[DR]

Une femme transgenre a été torturée par un gang la semaine dernière au Pakistan pour avoir refusé de leur verser de l’argent.

Shakeela, 27 ans, aurait été retenue contre son gré pendant trois heures. Elle a été rasée et battue pour avoir refusé de payer un million de roupies au gang (environ 13 000 euros).

Pour inciter la police locale a enquêter sur son agression, la victime a sollicité le groupe de soutien pakistanais Trans Action, une association fondée en 2015 qui milite pour la protection des personnes transgenres.

Si l’homosexualité est illégale au Pakistan - pays religieux profondément conservateur - de nouvelles lois ont tout de même été votées l'année dernière, permettant aux personnes de s'auto-identifier «X» sur des documents officiels.

Malgré cette progression récente, Farzana Jan, présidente de Trans Action, a déclaré au média Metro.co.uk que les femmes transgenres étaient à la merci de gangs dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, située dans le nord du pays.

Premier Pakistanais à posséder un passeport «X» neutre, Farzana a souligné que 64 personnes transgenres ont été tuées dans la province depuis 2015, tandis que plus de 600 ont été torturées.

Elle a également confié à Metro.co.uk «qu’il existe un groupe organisé de gangs criminels qui ciblent spécifiquement la communauté transgenre car ils sont plus vulnérables. Ils sont impliqués non seulement dans l’exploitation sexuelle de la communauté transgenre, mais ils leur extorquent de l’argent.»

«Ils sont considérés comme des cibles faibles et faciles. (…) La violence est élevée sur le terrain, mais le taux de poursuites et de condamnations est nul», a ajouté Farzana, en mentionnant que Shakeela travaille comme danseuse dans la ville de Mardan, et qu’elle avait déjà payé deux fois le gang.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles