Des serveuses font fuir des juifs ultra-orthodoxes avec leur soutien-gorge

Depuis leur intervention, les juifs ultraorthodoxes ont arrêté de manifester chaque semaine.[©Capture d'écran Twitter]

A Jérusalem, les serveuses d’un café ont fait fuir des manifestants ultraorthodoxes révoltés face à la profanation du shabbat en montrant leur soutien-gorge.

Le 18 mai dernier, des dizaines de religieux ont protesté contre le café Bastet, vegan et pro-LGBT, resté ouvert pour le shabbat - jour de repos hebdomadaire sacré dans la religion juive - alors que le pays accueillait le concours de la chanson Eurovision.

«Ce café représente une oasis laïque pour les habitants en quête d’un rafraîchissement le samedi dans une ville où presque plus rien ne bouge pendant le shabbat», relate le Washington Post.

Alors que les forces de l’ordre tentaient tant bien que mal de disperser les manifestants, un groupe de serveuses bien déterminées à protéger leur café ont fait irruption en petite tenue.

En effet, ces dernières ont tout bonnement décidé de retirer leurs tee-shirts pour éloigner les religieux ultraorthodoxe, qui ont, comme le stipule la loi mosaïque, l’interdiction de regarder le corps de femmes dénudées.

Depuis leur intervention, les juifs ultraorthodoxes ont arrêté de manifester chaque semaine : «C’est une victoire», a déclaré Mira Ibrahim, l’une des serveuses dénudées, alors que la bataille entre laïcisme et religion ultra-conservatrice fait rage dans le pays.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles