Les activistes d'Extinction Rebellion bloquent les routes de Londres

Le mouvement Extinction Rebellion le 16 avril dernier à Londres [Tolga Akmen / AFP]

Le mouvement écologiste Extinction Rebellion a bloqué les routes de l'Est de Londres ce matin. Crée en 2018, le mouvement réalise régulièrement des actions non-violentes en Europe.

Lancé en octobre 2018, le mouvement Extinction Rebellion défend la désobéissance civile et citoyenne face à la «gravité et à l'urgence des crises écologiques actuelles». Il réalise régulièrement des actions non-violentes en bloquant des routes ou des bâtiments institutionnels, afin d'alerter l'opinion publique.

Ce vendredi 12 juin, ils ont organisé trois sit-ins à l'Est de Londres, aux heures de pointe, entre sept et neuf heures du matin. Ils souhaitaient sensibiliser les Londoniens au niveau alarmant de pollution de l'air, alors que 9.000 personnes meurent chaque année dans la mégalopole de ses effets.

Plusieurs jeunes bloquaient les routes avec des masques de protection des pancartes, où on pouvait lire «Nous nous révoltons parce que nous ne pouvons plus respirer» ou «Grand-mère, c'est quoi un arbre ?».

Soutenu par Radiohead, qui leur a reversé des fonds, le mouvement Extinction Rebellion serait implanté dans près de 49 pays à travers le monde.

Cette première action devrait être suivie d'autres évènements, dans le cadre de la campagne Let Lewisham Breathe (Laissons Lewisham respirer»).

À suivre aussi

Réchauffement climatique Le Qatar commence à installer des climatiseurs dans les rues
Chine : le plus grand espace de panneaux solaires au monde
Écologie Chine : le plus grand espace de panneaux solaires au monde
Écologie La bombe environnementale de la production d’appareils numériques

Ailleurs sur le web

Derniers articles