Passer deux heures dans la nature améliorerait significativement l'état de santé et le niveau de bien-être

Une petite cure de deux heures au vert pourrait devenir un conseil de santé officiel. Une petite cure de deux heures au vert pourrait devenir un conseil de santé officiel. [Fred TANNEAU / AFP]

Une «cure» de nature de deux heures augmenterait significativement le niveau de bien-être et l'état de santé. C’est ce que suggère une étude dont les résultats ont été rapportés par le Guardian, ce jeudi 13 juin.

Et pas besoin d’aller bien loin ou de prévoir des activités sophistiquées, puisque le simple fait de passer quelque temps assis dans un parc, dans les bois ou sur une plage serait déjà bénéfique. Ainsi, une petite «cure» de deux heures au vert pourrait devenir un conseil santé officiel, au même titre qu’on préconise de manger cinq fruits et légumes par jour et de faire 150 minutes d’exercice par semaine.

L’étude publiée dans la revue Nature.com s’est basée sur 20.000 entretiens de personnes vivant en Angleterre à propos de leur activité durant la semaine précédente. Parmi ceux qui n’avaient pas (ou peu) passé de temps au contact de la nature, un quart affichaient un état de santé médiocre et la moitié d'entre eux ne se disaient pas satisfaits de leur vie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles