Au Japon, des dizaines de trains bloqués ou retardés par... une limace

La petite bête est venue à bout de la technologie humaine. [Photo d'illustration / Kyushu Railway Company / CC David McKelvey].

L'histoire a de quoi interpeller dans un pays où les transports publics sont les plus ponctuels du monde. Dimanche 23 juin, Kyushu Railway Company, un opérateur ferroviaire japonais, a clairement mis en cause une limace pour une panne de courant qui avait provoqué le chaos sur les rails.

En mai dernier, cette panne d'electricité géante avait en effet mis à l'arrêt des dizaines de trains et provoqué des retards pour près de 12.000 passagers.

Au total, la compagnie, également connue sous le nom de JR Kyushu, avait ainsi été contrainte d'annuler 26 trains. Mais elle était loin d'imaginer que le coupable, était, lui, bien plus petit, voire carrément miniature.

Une limace morte

Il s'agissait en l'occurrence d'une limace qui, après s'être introduite dans un boîtier électrique situé près des rails, n'en est jamais ressortie.

«Nous recherchions l'appareil responsable de la panne de courant», a expliqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie, et «nous pensions initialement qu'il s'agissait d'un bug mais c'était en fait une limace morte.»

Un incident «rare», tient-il toutefois aussitôt à préciser : «Nous avons souvent des problèmes de collision entre des trains et des biches, mais jamais des incidents liés à des limaces.»

Prudence, l'entreprise a ensuite vérifié tous les boîtiers électriques de la zone, mais JR Kyushu a écarté toute autre intrusion de limace.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles