La Nasa piratée par un mini-ordinateur à 35 dollars

L'assaillant a utilisé un mini-ordinateur baptisé Raspberry Pi, de la taille d'une carte de crédit.[©MONA BOSHNAQ / AFP]

Un hacker a dérobé environ 500 mégaoctets de données à la Nasa à l’aide d’un mini-ordinateur d’une valeur de 35 dollars (30 euros environ).

L’attaque, qui a débuté en avril 2018, s’est poursuivie durant près d’un an dans deux réseaux principaux du centre de recherche spatiale du Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena, en Californie, a révélé l’inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié ce 18 juin.

Dans ce même rapport, on y apprend qu’au total, 500 mégaoctets de fichiers ont été dérobés, dont deux confidentiels, qui contiennent notamment des données scientifiques obtenues par le rover Curiosity qui se trouve sur Mars.

Pour infiltrer les réseaux, l'assaillant a utilisé un mini-ordinateur baptisé Raspberry Pi, qui se branche sur les télévisions. De la taille d'une carte de crédit, il est principalement utilisé par des enfants pour apprendre à coder.

Suite à ce méfait, et pour éviter que le pirate informatique s'attaque au centre spatial Johnson à Houston - où se trouve la salle de contrôle pour la Station spatiale internationale et les vols habités américains -, l’agence spatiale américaine a été obligée de déconnecter temporairement du portail du JPL.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles