Les habitants d'un village allemand achètent tout le stock de bière pour mettre à mal un festival néo-nazi

Les habitants ont écoulé le stock de bières du supermarché local pour mettre à mal l'événement.[©CHRISTOF STACHE / AFP]

Alors que se tenait ce week-end le festival néo-nazi «Schild und Schwert» dans le petit village allemand d’Ostritz, des centaines de participants rassemblées sous la chaleur, ont été privés de bières. Et pour cause.

Les habitants du village ont écoulé le stock de bières du supermarché local pour empêcher les festivaliers de profiter pleinement de l'événement et manifester leur mécontentement.

Avec l’aide de la police, 4200 litres de bière et 200 litres d’alcool ont également été confisqués aux visiteurs. En effet, quelques jours plus tôt, un juge avait décrété que l’alcool serait interdit pendant l’événement pour limiter le risque d’affrontements violents, encouragés par le rassemblement de plusieurs mouvances d’extrême droite.

«Au vu d’événements antérieurs et ainsi que du caractère agressif de l’événement, la consommation augmenterait sans doute le risque d’affrontements violents », peut-on lire dans les médias allemand.

À suivre aussi

Le festival Live au Campo en plein cœur de Perpignan
Musique Le festival Live au Campo en plein cœur de Perpignan
Le festival de Brive, un événement familial
Musique Le festival de Brive, un événement familial
Aux Vieilles Charrues, les start-up participent aussi à la fête
Économie Aux Vieilles Charrues, les start-up participent aussi à la fête

Ailleurs sur le web

Derniers articles