La Nouvelle-Zélande reconnaît les animaux comme des êtres sensibles

Une excellente initiative pour faire évoluer les mentalités[MICHAEL REICHEL / DPA / AFP]

Le gouvernement néo-zélandais vient officiellement de reconnaître les animaux comme des êtres «sensibles», par le «Animal Welfare Amendment Bill», une loi portant sur la protection des animaux.

De ce fait, les propriétaires seront dans l'obligation de s'assurer du bien-être de leurs animaux. Promulgée mardi, la loi proscrit notamment l'utilisation des animaux pour tester les produits cosmétiques. 

«Statuer que les animaux sont des êtres sensibles revient à affirmer de manière explicite qu'ils peuvent ressentir des émotions négatives ou positives, y compris la douleur et la détresse», a déclaré Dr Virginia Williams, présidente du National Animal Ethics Advisory Committee. 

Une excellente initiative pour Dr Steve Marchant, président de l'Association des Vétérinaires de Nouvelle-Zélande, pour qui «la loi permettra de faire évoluer les mentalités de la nation sur le statut des animaux dans la société». 

En 2015, le Parlement français avait modernisé le statut juridique des animaux dans le Code civil, après des années de débats parlementaires portés notamment par la Fondation 30 millions d'Amis. Les animaux avaient finalement été reconnus comme «êtres vivants doués de sensibilité» défini par leur valeur en tant qu'être humain et non plus par leur valeur marchande. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles