Les épinards bientôt sur la liste des produits dopants ?

Ce composant contribuerait à améliorer la masse musculaire et la performance des sportifs.[©JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Selon une étude allemande soutenue par l'Agence mondiale antidopage (AMA), les épinards contiennent de l'ecdystérone, une substance aux effets dopants naturellement présente dans le légume feuille.

Menée par des scientifiques de la Freie Universität Berlin sur un échantillon de 46 hommes, cette étude a révélé que ce composant contribuerait à améliorer la masse musculaire et la performance des sportifs. Et pour cause, ses caractéristiques sont semblables aux stéroïdes, une substance interdite en compétition par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Durant un programme sportif de dix semaines, les sportifs ont été répartis en plusieurs groupes : l'un a reçu de l'ecdystérone sous forme de complément alimentaire contenant autant d'ecdystérone que dans quatre kilos d'épinards, le deuxième une dose placebo. Résultat, les athlètes ayant reçu de l'ecdystérone ont multiplié leurs performances par trois, comparé à ceux qui ont reçu un placebo.

«Nous pensions observer une augmentation des performances, mais nous ne nous attentions pas à ce que cela soit si important», a déclaré auprès de Vice Maria Parr, de l'Institut pharmacologique de l'université de Berlin.

A l'issue de ces résultats, les scientifiques ont recommandé à l'Agence mondiale antidopage d'ajouter cette substance à la liste de celles qui sont déjà interdites. D'autant que l'ecdystérone est actuellement commercialisée sous forme de complément alimentaire.

 

À suivre aussi

Environnement Pollution : des plantes génétiquement modifiées pour mieux absorber le CO2
Étude En 2018, 77,8 % des fumeurs ont acheté leurs cigarettes en France
La France a le taux de fécondité le plus élevé des 28 pays de l’Union européenne.
Natalité Les femmes immigrées font en moyenne un enfant de plus que les Françaises

Ailleurs sur le web

Derniers articles