Achetée 5 livres, une pièce d’un jeu d’échec mythique est revendue 819 000 euros aux enchères

Elle est restée 55 ans dans un tiroir.[©Capture d'écran maison de vente Sotheby's]

Un prix record. Une des pièces du jeu d’échec Lewis, le plus célèbre de l’ère médiévale, a été vendue à Londres par la maison Sotheby’s pour 819 000 euros.

Taillées dans de l’ivoire de morse, ces figurines ont été découvertes en 1831 sur l’île de Lewis dans les environs de Uig au large des côtes écossaises.

La figurine, achetée 5 livres sterling (5,64 euros) en 1964, est passée de générations en génération, alors que la famille n’avait aucune idée de sa valeur. Pour enfin percer ce mystère, l'un des descendants a décidé de la faire expertiser par Sotheby’s. C’est ainsi que l'acquéreur a découvert qu'il détenait l'une des pièces du trésor de Lewis. «Mon Dieu, c’est une pièce du jeu d’échecs Lewis!», s'est alors exclamé le spécialiste.

«On pense qu’elle a été enterrée peu après la fabrication des pièces, peut-être par un marchand qui voulait échapper à l’impôt, et elle est donc restée sous terre pendant 500 ans», rapporte la BBC.

Dans la collection, il manquait un chevalier et quatre «gardes». D'après la théorie dominante, leur origine est estimée entre la fin du XIIe siècle et le début du XIIIe. Elles auraient été sculptées à Trondheim, en Norvège, a déclaré la maison de vente dans un communiqué. Sur les 93 pièces découvertes, 82 se trouvent au British Museum de Londres et 11 dans la collection du musée national d'Ecosse.

À suivre aussi

Les magasins lillois se préparent pour les importantes soldes de janvier
consommation Les magasins lillois se préparent pour les soldes de janvier
Lors d’un cambriolage en décembre 2018, un propriétaire de château dans l’Hérault avait déclaré le vol de nombreuses œuvres d’art, pour un préjudice estimé entre 300.000 et 500.000 euros.
Faits divers Hérault : il revendait des œuvres d'art qu'il avait déclarées volées lors d'un cambriolage
Faits divers Plus de 4.300 articles de contrefaçon saisis près du marché aux Puces de Saint-Ouen

Ailleurs sur le web

Derniers articles