Brésil : l'ambassadeur israélien retouche une photo sur laquelle il ne mange pas casher

Dans la tradition juive, les poissons à arêtes et à écailles peuvent être mangés, mais pas les crustacés.[Capture d'écran Twitter @israelBrazil]

L'ambassade d'Israël au Brésil a été moquée sur les réseaux sociaux pour avoir grossièrement masqué un homard, nourriture non casher, que l'ambassadeur a partagé avec le président Jair Bolsonaro.

La photo en question, publiée sur le compte Twitter officiel de l'ambassade, montre l'ambassadeur Yossi Shelley attablé avec le chef de l'Etat brésilien dimanche, avant la finale de la Copa América de football.

Dans les assiettes, on peut voir ce qui ressemble clairement à du homard maladroitement masqué par des taches noires, comme si elles avaient été ajoutées avec un feutre.

Les crustacés interdits dans la tradition juive

«Le homard a été censuré!», a constaté une internaute, dans un des quelque mille commentaires au tweet de l'ambassade, vu par environ 2.700 usagers. 

Un autre internaute a partagé un autre montage photo à partir de la même image, avec dans les assiettes de la viande et du riz, accompagnées d'un smiley sur l'assiette de l'ambassadeur.

L'ambassade n'a pas répondu à la question de l'AFP sur les raisons qui l'ont poussée à modifier la photo. Dans la tradition juive, les poissons à arêtes et à écailles peuvent être mangés, mais pas les crustacés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles