Premier homme sur la Lune : des enregistrements perdus pendant 40 ans bientôt vendus aux enchères

Des films montrant l’arrivée de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin sur la Lune vont être vendus aux enchères [NASA / AFP]

Qui pourra s’offrir ces images historiques... et à quel prix ? Des bobines de film des premiers pas sur la Lune vont être proposées à la vente à New York, le 20 juillet prochain.

La maison Sotheby’s va en effet organiser une vente aux enchères de plusieurs objets, à l'occasion du cinquantème anniversaire des premiers pas de l'homme sur la Lune. Parmi eux, figureront des films montrant l’arrivée de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin sur l’astre. Des objets inestimables dont la conservation tient presque du hasard.

En effet, leur propriétaire Garry George est stagiaire à la NASA lorsqu’il décide, en 1976, d’acheter 1.150 bobines auxquelles l’agence spatiale ne tient plus. Le jeune homme qui les acquiert pour seulement quelques centaines d’euros (un peu plus de 200 dollars) entend se faire un peu d’argent en les revendant à des chaînes de télévision locale. Ce qu’il fera.

Des Bobines conservées... par un stagiaire de la NASA

Mais grâce aux conseils bien inspirés de son père, Garry George n’écoulera pas tout son stock et conservera certains enregistrements. Sur ces bobines, sont inscrites les références suivantes : «APOLLO 11 EVA | July 20, 1969 REEL 1 [-3]». Sans le savoir, Garry George a donc gardé plus de deux heures d’enregistrements et les images les plus rares et les plus détaillées de la mission Apollo XI.

On peut y voir le premier pas de Neil Armstrong sur le sol lunaire et le fameux «planté» de drapeau américain. Les films contiennent également un échange oral entre les astronautes américains et le président des Etats-Unis de l’époque, Richard Nixon.

... dont le contenu n'a été découvert qu'en 2008

Ce n’est finalement qu’en 2008 que le propriétaire, inconscient du trésor qu’il possède jusqu’alors, découvre la nature des enregistrements. Cette année-là, la Nasa annonce être à la recherche de bobines perdues à l’occasion du quarantième anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune. Garry George confie alors ses objets à un archiviste qui lui dévoilera leur contenu incroyable.

Comme le rapporte Le Point, l’ignorance du stagiaire aura eu l’avantage de laisser les bobines intactes. La maison Sotheby’s, qui a procédé à une vérification, a confirmé qu’elles étaient «sans défaut».

Si le prix de ventes des trois bobines n'est pas encore connu, leur valeur est estimée à entre un et trois millions d'euros. De quoi laisser espérer à Garry George une plus-value à quatre chiffres... 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles