Coupe du monde : le discours très engagé de Megan Rapinoe

La capitaine de l'équipe américaine de football féminin a livré un véritable plaidoyer pour la tolérance et la diversité. [JOHANNES EISELE / AFP].

Megan Rapinoe, la capitaine de l'équipe féminine de football des Etats-Unis, a prononcé un discours très engagé en marge des célébrations organisées pour la victoire de son pays en Coupe du monde.

Face à la foule réunie en nombre dans les rues de New York, ce mercredi 10 juillet, la joueuse, connue pour ses prises de positions tranchées, notamment à l'encontre de Donald Trump, a ainsi livré un vibrant plaidoyer pour la tolérance et la diversité.

«Dans l'équipe, on a des filles qui ont des cheveux roses, d'autres des cheveux violets, des tatouées, des filles avec des dreadlocks, des blanches, des noires et tout ce qu'il y a entre les deux, des hétéros, des lesbiennes... Rien ne pourrait me rendre plus fière que d'être capitaine de cette équipe», commence-t-elle à dire.

«Nous aimer davantage, nous haïr moins»

«Nous devons être meilleurs, a-t-elle poursuivi. Nous devons aimer davantage, haïr moins. Nous devons écouter plus et moins parler. Nous devons savoir que c'est de la responsabilité de chacun. C'est de notre responsabilité de rendre ce monde meilleur. Je pense que cette équipe fait un travail incroyable pour porter tout cela sur ses épaules».

Et de poursuivre : «Oui, on fait du sport ; oui, on joue au football ; oui, on est des femmes athlètes, mais on est beaucoup plus que ça (…) Comment rendre vos proches meilleurs au quotidien ? (…) Donnez plus, soyez plus grands, meilleurs que vous ne l'avez jamais été».

Un discours très inspiré et vraisemblablement très inspirant à en croire sa forte résonance sur les réseaux sociaux, puisqu'il a été repris en masse avec le hashtag #Rapinoe2020 par tous ceux qui souhaitent la voir se présenter à la prochaine élection présidentielle des Etats-Unis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles