Disparition du vol MH370 : les théories les plus folles

L'avion a disparu le 8 mars 2014 avec 239 passagers à son bord. [AFP]

Cinq ans après le drame, la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines demeure un mystère puisque l'épave de l'avion n'a toujours pas été retrouvée.

Les enquêteurs sont toujours dans l'incapacité d'expliquer comment il s'est volatilisé, alimentant ainsi les théories du complot et thèses les plus farfelues.

L'avion aurait été abattu par l'armée américaine

Dans son livre «MH370 : le mystère», publié quelques semaines après le drame, l'auteur anglais Nigel Cawthorne estime que l’avion pourrait avoir été abattu par un missile lancé par les Etats-Unis lors d’exercices militaires menés conjointement avec la Thaïlande. Selon lui, le secret aurait été gardé pour maintenir la paix : «Personne ne veut d’un nouveau Lockerbie, donc ceux qui sont impliqués ont tout intérêt à se taire». Nigel Cawthorne affirme que tout aurait été fait pour cacher les preuves de l’implication de l’armée et de faux indices disséminés, notamment le largage de fausses boîtes noires au large de l’Australie.

Caché dans un entrepôt au Vietnam pour préparer un nouveau 11-Septembre

La piste terroriste est régulièrement avancée, alimentée par l’arrêt de tous les systèmes de communication de l’avion. Partant de cette hypothèse, un internaute affirme dans une vidéo postée sur Youtube (visionnée plus de 319 000 fois à ce jour), que le Boeing aurait été détourné vers un des aéroports militaires désaffectés du Vietnam. Tandis que les passagers seraient retenus en otage, l’avion serait transformé en arme de destruction massive en vue de préparer une attaque terroriste semblable à celle du 11-Septembre.

A lire aussi : MH370 : de nouveaux débris découverts à la Réunion ? 

Vladimir Poutine aurait ordonné le détournement de l’avion

La Russie serait-elle derrière ce mystère ? C’est ce que pense l’expert américain en aéronautique, Jeff Wise. S’appuyant sur le fait que l’avion a continué à émettre des signaux sonores sept heures après sa disparition des écrans radars, il affirme que le vol pourrait avoir été détourné. Ce, sur ordre du Kremlin. Les données de navigation auraient été piratées pour faire croire que le Boeing 777 volait au sud alors qu’il se trouvait en réalité dans le nord. L’avion aurait en réalité atterri sur le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, qui comprend une longue piste d’atterrissage. Autre «preuve» de ses dires, trois citoyens russes ou ukrainiens «ressemblant à des agents secrets» figuraient parmi les passagers. Jeff Wise reconnaît tout de même n’avoir aucune idée des raisons pour lesquelles Vladimir Poutine aurait agi ainsi. «Peut-être qu’il voulait démontrer aux Etats-Unis qu’il pourrait nuire à l’Occident et ses alliés partout dans le monde», écrit-il dans le New York Magazine.

A noter que certains internautes ont repris cette théorie en la transposant à la Corée du Nord. Sans apporter davantage de preuves et d’explications.

L’avion s’est écrasé dans la jungle

En mars 2014, la chaîne taïwanaise TVBS diffusait l’image satellite d’un avion crashé dans la jungle. «L’épave» aurait été découverte par un étudiant de Hong Kong grâce à l’application de géolocalisation Tomnod. Il n’en fallait pas plus pour alimenter la thèse de certains complotistes, selon qui le Boeing de la Malaysia se serait écrasé dans un endroit non répertorié à ce jour.

capture-mh370.jpg

Un scénario qui n’est pas sans rappeler celui de «Lost». Dans la série, le vol 815 de la compagnie Oceanic Airlines explosait en plein vol au-dessus du Pacifique. Les survivants échouaient sur une île inconnue et tentaient de survivre dans cet univers hostile.

L’avion est devenu… invisible

Selon certains conspirationnistes, l’avion n’aurait pas disparu des écrans radars mais serait devenu invisible. Cette technologie digne des meilleurs films de science-fiction aurait été mise au point par l’entreprise américaine Freescale. Or, une vingtaine de salariés de ladite entreprise faisaient partie des 239 passagers. Le vol MH370 aurait été utilisé comme un test grandeur nature de cette technologie d’invisibilité. La thèse ne s’arrête pas là. Selon ses défenseurs, l’essai aurait été si réussi que les Chinois auraient décidé de détourner l’avion vers une base secrète afin de récupérer cette technologie.

A lire aussi : MH370 : de petits crustacés pourraient aider à résoudre le mystère

Victime d’une faille spatio-temporelle

Certains internautes avancent l’hypothèse que la disparition de l’avion résulterait d’une faille spatio-temporelle. En d’autres termes, l’avion serait tombé dans un trou noir, et serait depuis piégé dans une autre dimension. Le site ufologique Odla souligne à ce propos que des failles spatio-temporelles avaient été repérées avant le drame dans la zone présumée de la disparition du Boeing.

Un coup des elfes

Oubliez l’armée américaine, Vladimir Poutine, la Corée du Nord, la Chine […] Les vrais responsables seraient les elfes. Le chaman Datuk Mahaguru Ibrahim Mat Zin expliquait après la disparition au journal malaisien New Straits Times que l’avion a été détourné par ces créatures et qu’il est depuis «suspendu en plein ciel» sans que nous puissions le voir. Là encore, les motivations des protagonistes demeurent incertaines. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles