« On the moon again » : le moment idéal pour observer la Lune

« On the Moon again » est l’occasion d'admirer quelques-unes des plus belles formations lunaires. « On the Moon again » est l’occasion d'admirer quelques-unes des plus belles formations lunaires. [©Ye Aung THU / AFP]

Tous à vos télescopes. Alors que l’année 2019 marque les 50 ans du premier pas sur la Lune (21 juillet 1969), un collectif de scientifiques propose d’observer la Lune ces 12 et 13 juillet autour de l’évènement On the Moon Again («A nouveau sur la Lune»).

Que ce soit à l’aide d’une paire de jumelles, d’une lunette astronomique ou encore d’un télescope, chacun est invité, aux quatre coins du monde, à admirer cet astre mystérieux, le seul satellite naturel de la Terre.

Pour y participer, il suffit de consulter la carte des points d’observation sur le site On the Moon Again, qui recense tous les endroits - au coin d’une rue, au bord d’une rivière, sur la place d’un village... - où des instruments astronomiques seront à disposition des passants les 12 juillet et 13 juillet au soir.

Ces deux dates ont été choisies car la Lune est gibbeuse croissante, une phase lunaire permettant une observation de qualité de plusieurs heures juste après le coucher de soleil. En l’observant de par le monde durant ces deux soirées, les observateurs découvriront la Lune pendant 48 heures.

aspectlune_5d285d111513a.jpg

©On the Moon Again

Un spectacle inattendu

Le 21 juillet 1969, regroupés en famille ou entre amis autour d’une radio ou d’un rare téléviseur, plus de 600 millions de personnes, sur tous les continents, suivaient le premier pas d’un homme sur la Lune. Cinquante ans plus tard, «On the Moon Again» est l’occasion de se rapprocher de la Lune en observant quelques-unes des plus belles formations lunaires.

Parmi elles, Copernic le magnifique, un cratère de 93 kilomètres de diamètre dans la mer des Îles, formé il y a près de 810 millions d’années, Platon et Vallis Alpes, la chaîne des Apennins, ou encore l’imposant Clavius, le troisième plus grand cratère de la face visible de la Lune avec 225 km de diamètre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles