Une bouteille jetée à la mer pour une victime de l'attentat de Manchester échoue en Italie

La bouteille à la mer avait été lancée par sa mère, avec un mot d'amour. [STEFAN HEUNIS / AFP]

Ce samedi 13 juillet, une bouteille à la mer lancée par la mère d'une jeune victime de l'attentat de Manchester a été retrouvée. Elle a échoué dans une plage au sud de l'Italie.

La mère l'avait lancée en hommage à Sorrell Leczkowski, sa fille de 14 ans tuée après un concert d'Ariana Grande le 22 mai 2017, rapporte le quotidien Corriere della Sera.

Un Britannique d'origine libyenne âgé de 22 ans, Salman Abedi, avait fait exploser une bombe à la sortie du concert, tuant 22 personnes, dont sept enfants et quinze adultes, et faisant plus d'une centaine de blessés.

La bouteille a finalement été retrouvée en début de semaine, sur une plage du sud de l'Italie, dans la région des Pouilles. Le maire de la petite commune de Morciano di Leuca s'emploie à retrouver la famille pour l'inviter à séjourner sur place et se faire remettre la bouteille.

Un message d'amour

La bouteille jetée à la mer porte une étiquette avec la photo d'une jeune fille souriante surmontée de la mention « A la mémoire affectueuse de Sorrell Leczkowski, 5 février 2003 - 22 mai 2017 », selon le Corriere della Sera.

«Au moment où tu es morte, mon coeur s'est brisé en deux », peut-on lire dans un mot signé «Maman» transcrit par le journal. «Un côté est plein de douleur, l'autre est mort avec toi. Je me lève souvent la nuit quand le monde est endormi et je marche le long des rues des souvenirs, des larmes sur les joues. Me souvenir de toi est facile. Je le fais tous les jours, mais ton absence est une douleur au coeur qui ne me quitte jamais», ajoute le texte. 

La bouteille contient aussi un bracelet violet où est gravé le nom de l'adolescente qui vivait dans une banlieue de Leeds, au Nord de l'Angleterre.

À suivre aussi

Gerbes et bougies d'hommages déposées devant la "Belle Equipe", au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris [LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives]
Terrorisme Quatre ans d'investigations, un million de pages: l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 est terminée
Terrorisme Attentats du 13 novembre 2015 : les juges antiterroristes ont terminé leurs investigations
Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019 [NOORULLAH SHIRZADA / AFP]
Terrorisme Afghanistan : 62 morts lors d'un attentat dans une mosquée

Ailleurs sur le web

Derniers articles