Condamné de son vivant pour homosexualité, Alan Turing devient le nouveau visage des billets de 50 livres

Une reconnaissance tardive. Le mathématicien anglais et héros de la Seconde Guerre mondiale, Alan Turing, a été choisi par la Banque d'Angleterre pour être le nouveau visage des billets de 50 livres.

Ainsi, le père fondateur de l'ordinateur et de l'intelligence informatique remplacera Matthew Boulton et James Watt, inventeurs de la machine à vapeur.

«Le mathématicien grâce à qui le code nazi Enigma a été décrypté durant la Seconde Guerre mondiale sera désormais le visage des nouveaux billets de 50 livres», a annoncé The Times, lundi 15 juillet.

Grâcié par la reine Elizabeth II en 2013, ce scientifique britannique avait été jugé et condamné en 1952 pour homosexualité. Il s'était suicidé deux ans après, en avalant du cyanure.

La Première ministre Theresa May a reconnu, après cette annonce de la Banque d'Angleterre, qu'il est «normal que nous nous souvenions de son héritage et de la brillante contribution que les personnes LGBT ont apportée à notre pays.»

De même, le quotidien The Times a rappelé qu'Alan Turing avait également donné son nom à une loi adoptée en 2017 ayant permis de gracier - à titre posthume - plus de 50.000 homosexuels condamnés au Royaume-Uni.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles