Greenpeace temporairement interdit d'approcher des convois de matières radioactives

Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives. Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives. [MYCHELE DANIAU / AFP]

Le tribunal de Paris a interdit temporairement vendredi à Greenpeace France de s'approcher à moins de 250 mètres des convois de «transport et d'acheminement de matières ou de déchets nucléaires ou radioactifs», de deux filiales d'Orano, ex-Areva.

Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives, sur «l'ensemble du territoire français métropolitain», précise l'ordonnance de référé du tribunal.

À suivre aussi

Des plongeurs recherchent samedi 14 décembre des corps de victimes de l'éruption d'un volcan sur White Island, une île néo-zélandaise [Handout / NEW ZEALAND DEFENCE FORCE/AFP]
Drame Eruption en Nouvelle-Zélande : les deux derniers corps n'ont pas été retrouvés
La ministre chilienne de l'environnement Carolina Schmidt (centre), présidente de la COP25, lors d'une session de la conférence à Madrid le 15 décembre 2015 [OSCAR DEL POZO / AFP]
Environnement Climat : la COP25 à bout de souffle
Environnement Michelle Obama défend Greta Thunberg face à Donald Trump

Ailleurs sur le web

Derniers articles