Greenpeace temporairement interdit d'approcher des convois de matières radioactives

Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives. Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives. [MYCHELE DANIAU / AFP]

Le tribunal de Paris a interdit temporairement vendredi à Greenpeace France de s'approcher à moins de 250 mètres des convois de «transport et d'acheminement de matières ou de déchets nucléaires ou radioactifs», de deux filiales d'Orano, ex-Areva.

Cette interdiction s'applique à tous les membres de l'ONG et personnes placées sous son autorité et court jusqu'au 25 septembre, date de fin du débat public sur la gestion des matières radioactives, sur «l'ensemble du territoire français métropolitain», précise l'ordonnance de référé du tribunal.

À suivre aussi

Environnement En Alaska, l'eau est si chaude que des centaines de saumons meurent
Les délégués arrivent à la Conférence internationale sur la vie sauvage à Genève (Suisse), qui veut renforcer les règles de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), le 17 août 2019. [FABRICE COFFRINI / AFP]
Environnement Repenser les règles du commerce pour contrer une extinction «sans précédent»
Des touristes sur un chemin de randonnée qui fera partie du futur sentier de 8.000 à travers le Brésil, le 21 juillet 2019 à Rio de Janeiro [Ian CHEIBUB / AFP]
Environnement Au Brésil, un sentier de 8.000 km pour sauver la forêt atlantique

Ailleurs sur le web

Derniers articles