Les femmes aussi excitées que les hommes devant des films pornos

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont épluché les résultats de 61 études menées dans le passé sur 1.850 personnes.[AFP]

Une étude très sérieuse menée par des chercheurs allemands met un coup d’arrêt aux idées reçues et démontre que l’excitation suscitée par la pornographie n’est pas l’«apanage» des hommes.

A rebours des clichés, les femmes y sont tout aussi sensibles. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont épluché les résultats de 61 études menées dans le passé sur 1.850 personnes, hommes et femmes confondus, dont l’activité cérébrale a été scrupuleusement analysée après qu’ils ont été exposés à des images pornographiques.

Les chercheurs ont ainsi pu établir que les mêmes régions du cerveau (l’amygdale, l’insula et le stratium) étaient dans tous les cas activées, quel que soit le sexe des sujets. Ils en ont donc déduit qu’hommes et femmes étaient parfaitement égaux face aux stimuli érotiques visuels.

Ce constat soulève une autre question : pourquoi dès lors les hommes sont-ils deux fois plus nombreux à consommer des images pornographiques ? Pour les scientifiques, la pression exercée par la société et les codes culturels joue un rôle prépondérant. «La sexualité des femmes est très stigmatisée», expliquent-ils.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles