L'Iran affirme que les Américains ont abattu un de leur drone par erreur

Les Etats-Unis ont pu abattre «un de leurs propres» drones au-dessus du détroit d'Ormuz, a estimé vendredi le ministre des Affaires étrangères adjoint iranien Abbas Araghchi, démentant que la République islamique ait perdu un appareil sans pilote la veille.

«J'ai peur que l'USS Boxer ait abattu un de leurs propres [drones] par erreur», écrit M. Araghchi dans un message en anglais sur Twitter en faisant référence au navire amphibie qui, selon le président américain Donald Trump, aurait abattu un drone iranien jeudi au-dessus du détroit d'Ormuz.

Selon le président américain, le drone s'était approché à moins de 1.000 mètres du navire USS Boxer, qui a entrepris «une action défensive». «Le drone a été détruit», a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, avait affirmé jeudi n'avoir «aucune information sur la perte d'un drone» après l'annonce de Donald Trump.

«Nous n'avons aucune information sur la perte d'un drone aujourd'hui», avait-il répété à son arrivée au siège de l'ONU pour une rencontre avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, avant de s'engouffrer dans un ascenseur sans prononcer d'autres paroles. 

À suivre aussi

Des manifestants défilent à Srinagar, la capitale du Cachemire indien, pour protester contre la révocation de l'autonomie de la région par New Delhi, le 16 août 2019 [STR / AFP]
tensions Affrontements au Cachemire indien avant une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU
Matteo Salvini veut surfer sur ses récents succès électoraux et des sondages très favorables pour prendre seul la tête de l'Italie et devenir président du Conseil.
tensions Tout comprendre à la crise politique en Italie déclenchée par Matteo Salvini
Des étudiants pakistanais protestent le 5 août à Lahore contre l'annonce de l'Inde de révoquer l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien, en proie à un conflit territorial avec le Pakistan depuis 70 ans. «Le Cachemire saigne», peut-on notamment lire sur leurs banderoles.
Conflit Les clés pour comprendre la crise au Cachemire

Ailleurs sur le web

Derniers articles