Législatives en Ukraine : le parti de Zelensky remporte la majorité absolue au Parlement

La victoire de Zelensky et celle de son parti reflètent la déception des Ukrainiens vis-à-vis de leurs élites, jugées corrompues. La victoire de Zelensky et celle de son parti reflètent la déception des Ukrainiens vis-à-vis de leurs élites, jugées corrompues. [Genya SAVILOV / AFP]

Le parti du président ukrainien Volodymyr Zelensky a remporté la majorité absolue au Parlement, selon des projections réalisés par deux médias ukrainiens à partir de résultats officiels partiels des législatives anticipées.

Baptisée Serviteur du peuple, cette formation devrait obtenir au moins 226 sièges sur 450 au Parlement monocaméral, selon ces projections.

Ce serait la première fois qu'un parti obtient une telle majorité depuis l'indépendance du pays en 1991.

Sur la moitié des sièges pourvus au scrutin proportionnel, le parti présidentielle est arrivé largement en tête des législatives anticipées avec 42% des voix, selon les résultats officiels partiels annoncés lundi après le dépouillement de 44% des bulletins.

Quatre autres formations dont une ouvertement soutenu par le Kremlin devraient entrer dans l'assemblée monocamérale en franchissant le seuil nécessaire de 5%, selon les résultats annoncés après le dépouillement de 44% des bulletins. 

Il s'agit des prorusses de la Plateforme d'opposition (11,5%), suivie de trois formations pro-occidentales: Solidarité européenne de l'ex-président Petro Porochenko (8,9%), Patrie de l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko (7,6%) et le parti Golos (Voix) fondé seulement en mai par la superstar du rock ukrainien Sviatoslav Vakartchouk (6,3%).

Elu triomphalement en avril, M. Zelensky, expert des réseaux sociaux et auteur de sorties insolites rompant avec le style traditionnel de ses prédécesseurs, a dissous dès son investiture le Parlement, qui lui était très hostile, et convoqué des législatives anticipées. 

Sa victoire et celle de son parti reflètent la déception des Ukrainiens vis-à-vis de leurs élites, jugées corrompues et incapables de mettre un terme à la guerre et d'améliorer le niveau de vie dans ce pays vaste comme la France et l'un des plus pauvres en Europe. 

À suivre aussi

La président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Diosdado Cabello, brandit un drapeau du Venezuela lors d'une session, le 12 août 2019 à Caracas [Federico Parra / AFP]
International Venezuela : le camp Maduro envisage des législatives anticipées
Un manifestant porte un T-shirt à l'effigie de l'ancien président argentin Juan Alberto Peron lors d'un rassemblement antigouvernemental à Buenos Aires, en avril 2019  [Emiliano Lasalvia / AFP/Archives]
élection En Argentine, le péronisme à nouveau sur le devant de la scène politique
Le candidat péroniste de centre-gauche Alberto Fernandez arrive dans son bureau de vote de Buenos Aires, le 11 août 2019  [ALEJANDRO PAGNI / AFP]
élection Primaires en Argentine : large victoire du péroniste Fernandez face à Macri

Ailleurs sur le web

Derniers articles