Ressources naturelles: l'humanité vivra à crédit dès le 29 juillet

Le capital naturel de la planète sera épuisé le 29 juillet prochain. [INA FASSBENDER / AFP]

Le jour de dépassement de la Terre arrive de plus en plus tôt chaque année. Si en 2018 ce jour avait été fixé au 1er août, cette année l’humanité vivra à crédit dès le 29 juillet et ce jusqu’au 31 décembre.

A la fin du mois de juillet, «l’humanité aura consommé autant de ressources naturelles que ce que la Terre peut renouveler durant l’année entière», a ainsi fait savoir l’ONG Global Footprint Network.  

Cet endettement vis-à-vis de la nature s’explique par la déforestation, l’érosion des sols, l’appauvrissement de la biodiversité, l’accumulation du carbone dans l’atmosphère et le réchauffement climatique.

Par ailleurs, l’humanité consommerait chaque année l'équivalent de 1,75 planète Terre. Cette préoccupante estimation de notre empreinte écologique pourrait avoir à long terme des conséquences destructrices sur la biodiversité.

Le Japon participerait proportionnellement plus au déficit écologique mondial que n'importe quel autre pays. Pour subvenir aux besoins de ses citoyens, le pays aurait besoin de multiplier par 7,7 son territoire actuel. La France devrait disposer de deux fois plus de ressources naturelles pour assurer le mode de vie de ses citoyens.

capture_decran_2019-07-25_a_17.07.42_5d39c5ed1d17c.png

Capture d'écran ©Global Footprint Network

«La date la plus précoce jamais enregistrée»

Le jour du dépassement mondial interviendrait désormais «deux mois plus tôt qu’il y a 20 ans».Pour rappel, l’humanité vit à crédit depuis 1971. En 1973 le jour fatidique tombait aux alentours du 1er décembre.

capture_decran_2019-07-25_a_17.07.52_5d39c685018b5.png

Capture d'écran ©Global Footprint Network

#MoveTheDate

Global Footprint Network a lancé une nouvelle initiative pour inverser la tendance : une carte des Solutions [plateforme où les utilisateurs du monde entier peuvent entrer en interaction afin de penser et proposer de nouveaux projets écologiques NDLR]. Pour pallier le déficit écologique, l'ONG a également lancé le hashtag #Movethedate. Elle espère ainsi, via les réseaux sociaux, mener une campagne de sensibilisation massive. 

«Reporter la date du jour du dépassement mondial de 5 jours par an permettrait à l’humanité d’atteindre la compatibilité avec la Terre avant 2050», a souligné l’ONG.

Pour rappel, l’Union européenne a épuisé les ressources naturelles que la planète pouvait lui offrir le 10 mai dernier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles