Un astéroïde, qui n'avait pas été repéré par les scientifiques, a frôlé la Terre

Il aurait pu détruire toute une ville.[©NASA]

Pas tout à fait «OK». L’astéroïde baptisé «2019 OK» a frôlé la Terre dans la nuit du 24 au 25 juillet en passant à environ 73.000 kilomètres de la surface du globe.

A l’échelle de l’espace, ce n'est rien. L’astéroïde, de la famille Apollon, est arrivé à pleine vitesse vers la Terre, à 24 km par seconde, échappant à la vigilance des télescopes, qui scannent pourtant le ciel sans interruption dans le monde entier.

Et pour cause. Du fait de sa petite taille, les scientifiques - qui l’ont découvert il y a un mois à peine - avaient perdu sa trace. Ils ne l’ont retrouvé que 24 heures avant son passage à proximité de la Terre grâce à un télescope brésilien.

Mesurant entre 57 et 130 mètres de diamètre, 2019 OK aurait pu détruire une ville entière en cas de collision avec la Terre, précise Futura Science. Un géocroiseur de cette taille aurait libéré environ 30 fois l’énergie de la bombe d’Hiroshima.

Les astronomes ont signalé que cet objet est l'un des plus proches à avoir frôlé la Terre cette année. Pour l'instant.

À suivre aussi

Science Espace : l'origine d'un mystérieux signal radio localisée dans une galaxie proche de la nôtre
Espace SpaceX : doit-on vraiment craindre les mégaconstellations de satellites comme Starlink ?
Science Le cratère formé par l'impact de l'une des plus grosses météorites a été découvert

Ailleurs sur le web

Derniers articles