En zone rurale, les trajets sont cinq fois plus longs en transports en commun qu’en voiture

Les temps de trajets en zone rurale en France sont 5,3 fois plus longs en transports en commun qu’en voiture.[©REMY GABALDA / AFP]

A la campagne, prendre sa voiture est cinq fois plus rapide que se déplacer en utilisant les transports en commun sur les courtes distances révèle une étude de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST), dévoilée ce mercredi par Le Figaro.

Après avoir passé au crible 120 itinéraires tirés au sort dans trois pays - la France, l’Allemagne et l’Espagne - les auteurs de l’étude révèlent que la situation est plus compliquée dans l'Hexagone que dans nos pays voisins. En effet, pour rejoindre une ville située dans un rayon de 50 km, la durée moyenne des déplacements est de 198 minutes contre 130 minutes en Espagne et 126 en Allemagne.

Du temps perdu dans les correspondances

Un constat qui s’explique avant tout par le temps perdu dans les correspondances. Alors que les temps de transfert sur les trajets sont de 80 minutes environ en France, ils sont près de deux fois plus courts en Allemagne et près de 30 minutes plus courts en Espagne, précise l’étude.

En conséquence, les temps de trajets en zone rurale en France sont 5,3 fois plus longs en transports en commun qu’en voiture, soit deux fois plus que dans les deux autres pays voisins, conclut le rapport.

une amplitude horaire restreinte

«Les différents transporteurs ou autorités coordinatrices pourraient sûrement mieux coordonner les horaires entre les différents modes de déplacements utilisés et réduire ainsi les temps de transfert. Ce travail collectif aurait un véritable impact positif sur la qualité du service», a déclaré Alain Sauvant, le directeur de l’AQST, dans Le Figaro.

Enfin, l’étude montre également que les voyageurs manquent de choix quant aux horaires de départ et de retour. L’amplitude horaire proposée est en moyenne de 4h43 contre 12h40 en Espagne et 13h25 en Allemagne.

Seule consolation, le prix. Sur une distance de 50 km, les Français paient environ 14,80 euros, contre 39,50 euros en Allemagne et 24,30 euros en Espagne.

À suivre aussi

La vidéo, tournée à 360°, fait ressentir physiquement aux spectateurs la proximité du danger.
Transports Sécurité routière : une vidéo à 360° impressionnante dans la peau des agents des routes
En moyenne, la pratique du vélo a augmenté de 54 % sur les axes où se trouvent des compteurs.
Transports Paris : les cyclistes «plus nombreux que jamais» dans la capitale
Transports Paris : le métro fête les Gaulois ce mercredi pour les 60 ans d'Astérix

Ailleurs sur le web

Derniers articles