Vers une taxe sur la viande en Allemagne ?

Actuellement, la viande fait l’objet d’un taux de TVA réduit, s’élevant à 7%[Daniel ROLAND / AFP]

La viande sera-t-elle bientôt davantage taxée en Allemagne ? La proposition, émanant d’une association de protection des animaux, fait son chemin dans la classe politique.

Actuellement, la viande fait l’objet d’un taux de TVA réduit, s’élevant à 7%. L’idée serait donc d’appliquer une TVA standard de 19% aux produits carnés. Les bénéfices réalisés par cette augmentation de taxe seraient ensuite affectés aux questions du bien-être animal. Autre avantage : cette mesure pourrait contribuer à réduire les émissions de CO2.

Des politiciens ouverts à la question

Friedrich Ostendorf, porte-parole des Verts sur les questions agricoles, cité par le site TheLocal, s’est déclaré favorable à cette proposition, soulignant qu’il n’y avait «pas de raison que la viande bénéficie d’une TVA réduite alors que des produits tels que le lait d’avoine sont taxés à 19%».

Albert Stegemann, porte-parole du CDU, le parti d’Angela Merkel, s’est également montré ouvert à la proposition, évoquant un «premier pas constructif». Il a toutefois estimé que le revenu supplémentaire généré devrait être impérativement reversé aux éleveurs. Il a évoqué une «prime au bien-être animal» destinée aux agriculteurs en restructuration.

Si cette démarche n’est pas, pour l’heure, à l’ordre du jour du gouvernement allemand, il n’en reste pas moins que la production de viande constitue un enjeu crucial de la lutte contre le réchauffement climatique. Celle-ci est en effet considérée, selon de nombreuses études, comme l’une des principales causes des changements climatiques.

En outre, en Allemagne, comme en France, les questions de bien-être des animaux, notamment des méthodes d’abattage font débat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles