Jeffrey Epstein avait signé un testament deux jours avant sa mort

Le document confie l’ensemble de ses biens, d’un montant total de 577 millions de dollars, à un trust.[HO / Palm Beach County Sheriff's Department / AFP]

Deux jours avant de se donner la mort dans sa cellule de prison, Jeffrey Epstein avait signé un nouveau testament, révèle le New York Post.

Le document, enregistré dans les Iles Vierges Américaines, confie l’ensemble de ses biens, d’un montant total de 577 millions de dollars, à un trust. Une démarche courante aux Etats-Unis, qui permet de ne pas dévoiler l’identité des bénéficiaires de la succession.

Nombreuses propriétés

Selon ce testament, la résidence de Jeffrey Epstein à Manhattan - où il aurait abusé de nombreuses jeunes filles y compris des mineures - est évaluée à près de 56 millions de dollars; son ranch du Nouveau Mexique à 17 millions; sa propriété parisienne, avenue Foch, à 8,6 millions; et les deux îles qu'il possédait dans les îles Vierges - Little St James Island, désormais tristement surnommée «Ile de la pédophilie», et Great St James Island, rachetée récemment et où il prévoyait des travaux - à quelque 85 millions au total.

Outre ces biens immobiliers, le financier déchu détenait quelque 307 de dollars en actions et autres placements, 56 millions en liquidités, et 18,5 millions pour ses avions privés, bateaux et voitures, détaille le journal américain.

Jeffrey Epstein s’est donné la mort dans sa cellule de la prison fédérale de Manhattan le 10 août, alors qu’il attendait son procès pour exploitation sexuelle et trafic de mineures.

Un décès qui a suscité une vive polémique, alimentée par les théories du complot. Selon certains, le sexagénaire ne s’est pas suicidé mais aurait été tué afin de protéger les noms de nombreuses personnalités qui le fréquentaient. Des rumeurs alimentées notamment par le fait que la prison fédérale de Manhattan est considérée comme l’une des plus sûres du pays.

Vendredi, le rapport du médecin légiste a confirmé que Jeffrey Epstein s’est suicidé par pendaison. Deux enquêtes ont été lancées sur la prison. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles