Les Etats-Unis vont autoriser la détention illimitée d'enfants migrants

Le gouvernement de Donald Trump a annoncé mercredi qu'il allait retirer les strictes limites régissant le temps passé en centres de rétention par les enfants migrants, dans le cadre de sa politique de fermeté face à l'immigration clandestine.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure a déclaré qu'il mettait fin à une décision judiciaire de 1997, dites «Flores», imposant aux autorités fédérales de ne pas maintenir en détention les enfants plus de 20 jours.

Une nouvelle règle, qui doit être mise en oeuvre sous soixante jours, ne limitera plus le temps passé par les enfants ou leurs familles en centres de rétention.

Une mesure pour «s’assurer que les familles puissent être ensemble» 

L'exécutif avait été critiqué pour avoir séparé des enfants, libérés afin de respecter la norme «Flores», de leurs parents restant en rétention. La Maison blanche a ainsi indiqué que la réforme annoncée ce mercredi visait à «s’assurer que les familles étrangères puissent être ensemble pendant les formalités migratoires».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles