Incendies en Amazonie : attention aux fausses photos relayées sur les réseaux sociaux

Avec l’apparition du hashtag #PrayForAmazonas sur les réseaux sociaux, de nombreuses images ont été massivement partagées pour illustrer l’étendue de la catastrophe en Amazonie. Sauf que la plupart d'entre elles n'ont aucun rapport avec les incendies en question.

Alors que certaines montrent des feux en Amazonie remontant à 1989, d’autres concernent même d'autres pays, tels que l'Inde ou les États-Unis.

De nombreuses personnalités ont partagé à leurs millions d'abonnés des photos qui ont contribué à propager une certaine désinformation. A l’image par exemple de l'acteur américain Leonardo DiCaprio, qui a publié deux photos qui ne sont pas d'actualité. L'une est la même que celle partagée par Emmanuel Macron - vieille d'au moins seize ans - et la deuxième date de 2016.

De son côté, le président du Chili, Sebastian Piñera, a utilisé une image de Nacho Doce, photographe de Reuters, qui a été prise en 2013 à Novo Progresso, dans l'Etat de Para pour alerter sur les «incendies de forêt en Amazonie» et proposer son aide au Brésil et à la Bolivie.

On peut citer également l'actrice et chanteuse argentine Martina Stoessel («Violetta»), qui a écrit sur Twitter «Quelle tristesse de voir ça..». Sauf que la photo accompagnant sa publication remonte à 2014 et a été prise par le photographe Mario Toma, de Getty Images, dans la zone de Ze Doca, dans l'Etat de Maranhao.

Ou encore le Portugais Cristiano Ronaldo qui a quant à lui publié une photo prise le 29 mars 2013 par Lauro Alves, de l'agence brésilienne RBS, dans l'Etat non amazonien de Rio Grande do Sul.

D'après l'Institut national de recherche spatiale (INPE), 75.336 feux de forêt ont été enregistrés dans le pays de janvier jusqu'au 21 août, soit 84% de plus que sur la même période l'an dernier. Selon un collectif d'ONG, 54% de ces feux concernent l'Amazonie.

À suivre aussi

L'ONG Freedom House a trouvé des preuves de l'existence de «programmes avancés de surveillance des réseaux sociaux» dans au moins 40 des 65 pays étudiés.
Internet Les gouvernements utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour manipuler l'opinion, selon une étude
Internet Un Français sur six touché par l'illettrisme numérique
Web Vidéo : quand le danseur français Salif Gueye, star des réseaux sociaux, affronte Will Smith

Ailleurs sur le web

Derniers articles