Singapour : Il risque deux ans de prison pour avoir accompagné sa femme en salle d’embarquement

Début de l’année, 33 personnes ont déjà été interpellées pour les mêmes raisons.[©Roslan RAHMAN / AFP]

Un jeune homme de 27 ans a été arrêté à l’aéroport Changi de Singapour pour avoir acheté deux billets d'avion afin de pouvoir accompagner sa femme jusqu’à la salle d’embarquement.

Pour cela, il risque jusqu’à deux ans de prison et une amende de 20.000 dollars, soit environ 13.500 euros, rapporte CNN relayé par BFMTV. En effet, selon la loi singapourienne, toute personne munie d’une carte d’embarquement doit ensuite obligatoirement quitter le territoire.

«Les passagers qui entrent dans les zones de transit avec une carte d'embarquement ne doivent s'y trouver uniquement pour se rendre à leur prochaine destination», a rappelé la police sur sa page Facebook.

Et ce n’est pas un cas isolé puisque depuis le début de l’année, 33 personnes ont déjà été interpellées pour les mêmes raisons. Si le jeune homme a effectivement acheté son billet pour accompagner sa bien-aimée, certains individus se munissent de billets remboursables pour profiter uniquement des attractions, des multiples services, et des somptueux salons de l’aéroport de Singapour.

À suivre aussi

Terrorisme Jihadistes rapatriés : et maintenant, que va faire la justice française ?
Faits divers Hauts-de-Seine : le compagnon d'une femme retrouvée morte étranglée à son domicile a été écroué
Le maire de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin, a déposé un recours devant la justice en 2017 contre un permis de construire délivré par sa propre mairie.
Hauts-de-Seine Un maire s'auto-attaque en justice et récupère 100.000 euros

Ailleurs sur le web

Derniers articles